LE LORRAIN AUJOURD'HUI

Situé au Nord Atlantique de la Martinique

Le Lorrain constitue avec ses 5033 hectares la troisième commune de l’île.

Son territoire est délimité géographiquement par deux rivières : la rivière du Lorrain à l’entrée sud direction le Marigot et la rivière Capot coté nord direction Basse-Pointe. Il s’étend profondément à l’intérieur des terres. Le massif volcanique du Morne Jacob constitue la partie méridionale de la commune. Il culmine à 884 mètres et forme un véritable château d’eau d’où partent plusieurs rivières qui s’écoulent généralement vers l’Atlantique.

Sa plage de sable noir attire au mois de mai, les tortues Luth qui viennent y pondre.

Les 6878 Lorrinois répartis dans une vingtaine de quartiers se feront une joie de vous recevoir.

Quelques caractéristiques urbaines

Aujourd’hui le territoire est marqué par :

  • La présence de petites et très petites entreprises

  • 6 groupes scolaires répartis sur divers quartiers de la ville ainsi que dans le bourg :

Maternelles : Carabin, Georges OLINY dans le bourg,

Primaire : Léon CECILE du Carabin

Elémentaires : Berteau MARIE-ROSE DU Morne Capot et Maxime

  • Le Collège Hubert NERO qui concentre 228 élèves autour de la cantine centrale de la ville.

  • La Cité Scolaire Joseph PERNOCK  surplombant la ville compte une population de

  • Le Centre Hospitalier intercommunal Lorrain/Basse-Pointe Joseph SALLER

  • Une Pépinière d’entreprises situées à la porte sud de la commune.

  • La Médiathèque Firmin MARIE-ROSE

  • La Maison de la Culture

Monuments et Patrimoine historique

Les vestiges du passé du Lorrain font du territoire une ville aux richesses historiques et patrimoniales hétéroclites tant matérielles qu’immatérielles.

 

CULINAIRE

LE VIEUX MOULIN : Située au Morne Bois, le vieux moulin est une fabrique artisanale et familiale de sirop de batterie. Une tradition ancestrale de broyage de la canne et de cuisson du jus perpétuée par la famille JOUAN pour en extraire sirop de batterie.

Si certaines améliorations ont été apportées elle garde intact le secret de la procédure de fabrication qui fait de la qualité de son sirop de batterie le meilleur du département.

LA CASE A MANIOC : A L’instar des fabriques autres fabriques de la communes La Case à Manioc de la famille RAGALE, située au quartier Vallon, est l’une des plus réputée de la Martinique. Depuis plusieurs générations, la famille perpétue de manière traditionnelle le processus de transformation, de fabrication et de commercialisation de la farine de manioc ainsi que les produits dérivés : la le gâteau moussache, et la kassav : petite galette de farine agrémentée selon les gouts.

 

RELIGIEUX

L’EGLISE : l’église, ses cloches, ses vitraux et ses lustres, rythme le cœur le cœur de la ville.

La date de construction de la première église du Lorrain reste incertaine, puisqu’elle varie en fonction des sources. On la situe aux environs de 1679, date qui correspondrait à l’arrivée du premier curé titulaire. Néanmoins le site l’Archevêché situe sa construction en 1671comme toutes les chapelles de l’époque.

Ses cloches :

  • MARIE CECILIA MICHEL

Consacrée par Monseigneur CARMENE en l’honneur de la Vierge Marie, patronne de la Martinique en 1883, elle pèse 1307kg.

  • LOUIS SOPHIE CLEMENCE

Egalement consacrée par Monseigneur CARMENE en 1883 pour l’honneur de Saint Joseph, patron de l’église universelle, elle pèse 656kg.

  • LUCIE

Consacrée par Monseigneur Henri VARRIN DE LA BRUNELLIERE, elle pèse 500kg

Ses vitraux :

  • Elle comprend 10 de couleur neutre

  • 9 médaillons représentant Saint Matthieu, Saint Marc, Saint Luc, Saint Jean, Saint Pierre, Saint Martin de Porres, Saint Dominique.

  • 3 scènes de la vie du Christ : le Baptême, la descente de la Croix (la Peta), l’Ascension du Christ.

LA CHAPELLE DE VIVE

Située sur l’Habitation de Vivé, cette chapelle construite en pierre était la volonté du propriétaire de l’usine Monsieur CLERC.

Son implantation fut mal perçue par les ouvriers qui y voyaient là une volonté de les maintenir en état esclavage. Elle était destinée à la célébration des cérémonies religieuses, mais aussi à l’éducation des enfants.

Les pierres, récupérées dans la rivière, étaient taillées manuellement afin d’obtenir des formes similaires pour la construction des murs.

Placée sur un haut lieu archéologique, elle sera restaurée pour en faire une vitrine de l’histoire d’où elle deviendra un site touristique.

 

HISTORIQUE

LA STELE DU ROND POINT DE SEGUINEAU 

Monument emblématique, c’est le sculpteur Jérôme RADIGOIS qui a eu la lourde tache de matérialiser l’une des dates les plus symboliques de l’histoire moderne du Lorrain.

Située à l’entrée du bourg, la stèle de Février 1974 représente la grève du secteur de la banane qui fût marquée par la mort de deux ouvriers.

Inaugurée le 16 Février 2013 lors d’une manifestation riche en émotion, la stèle à la mémoire d’ILMANY et MARIE-LOUISE ouvre les portes de la ville.

LE MONUMENT AUX MORTS

Situé non loin de l’Eglise, le monument aux morts est une curiosité architecturale.

Ce poilu échangeant avec son Ange gardien a la particularité d’être noir.

Il est dédié à la mémoire des enfants du Lorrain morts pour la France lors guerres 1914-1918, 1939-1943, de l’Indochine en 1946-1954, et celle d’Algérie en 1954-1962.

SITE ARCHEOLOGIQUE DE VIVE

Le site préhistorique de Vivé est l’endroit le plus anciennement habité de la Martinique.

A la fin du premier millénaire, sur les sites de Fond Brulé et Vivé, des vestiges de la culture indienne témoignent de la présence des ces peuplades sur le territoire.

Les Arawaks ont été les premiers habitants de la commune dont les traces de peuplement remontent au 1er siècle.

A la fin du 3eme siècle ils furent décimés par une éruption de la Montagne Pelée.

Mais la nature et ses courroux ont gardé quelques empreintes des identités ethniques présentes dans la commune, comme en témoignent les fouilles archéologiques.

Le Lorrain en quelques chiffres

  • La distance entre Le Lorrain et Fort-de-France est de 47 kilomètres
  • 6878 habitants
  • 50,63km2 de surface
  • 443m d’altitude
  • 3,7 km du Marigot au sud – 8,23km de Basse-pointe au nord
  • 69 associations
  • 1 maison d’Hôte
  • 1 groupe hospitalier intercommunal desservant
  • Equipements publiques : 1 mairie – 4 annexes
  • 1 complexe sportif municipal : 1gymnase, 1 de handball extérieur, 1 terrain de football, 2 terrain de tennis, 1 piscine municipale.
  • 1 médiathèque
  • 1 Eglise
  • 1 maison des associations
  • 6 groupes scolaires – 1 collège – 1 lycée

LOGEMENT ET CADRE DE VIE

  

Logements vacants

869 en 2017

362 en 2007

Logements dénombrés

4093

2190 en 1968

Logements construits avant 1970

3137

24% des résidences principales

Année passées en moyenne par les Lorrinois dans leur logement

20,2

 

Personne vivant en moyenne sous le même toit

2,2

 

EMPLOI ET ACTIVITE

  

Chômage des 15-24ans

27%

24% pour la Martinique

Inscrits au Pole emploi

1040

390 ont plus de 50 ans

Emplois présents sur le territoire

1734

 

Entreprises installées

938

146 avec un employé ou plus

Femmes actives de 15-64 ans

66%

 

Hommes actifs de 15-64 ans

70%

 

Actifs occupés travaillant dans la commune

1000

 

NIVEAU DE VIE

  

Revenu cumulé par la population en 2018

56M d’€

 

Revenu moyen annuel des lorrinois

11508€

 

15ans ou plus ayant un diplôme inférieur au BAC

74%

 

Habitants diplômés du supérieur

578

11% de 15ans ou plus

Habitants travaillant à temps partiel

407

288 femmes

Salariés titulaires d’un CDI

78%

 

FINANCES LOCALES

  

Charges de fonctionnement communal

9 991 957€

1419€/ habitants

Coefficient de mobilisation du potentiel fiscal de la commune

0%

 

Encours de la dette par habitant du Lorrain

207€

954€ en moyenne en Martinique

Total des dépenses d’équipement de 2012 à 2019

13 510 608 €

 

Capacité d’auto financement brute par habitant

93€

 

Dépenses moyennes d’équipement par habitant depuis 2012

240€

 

Sources : Ithéa Conseil & INSEE

Les Points de Vue

NORD : Ex-OMAESL

SUD :  Ancien Hôpital

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.